QUELQU'UN AURAIT PU VENIR
INSTALLATION MULTIMÉDIA
DURÉE 18MIN


JAUGE 12 PERSONNES

Conception, écriture et création vidéo :

Cyril Balny

Direction technique et création lumière :

Fanny Perreau

Création sonore :

Pierre-Mathieu Hébert

Collaboration scénographique et construction :

Zoé Bouchicot

Collaboration à la construction :

Karim Bakhouche

Accompagnement à la production :

Frédérique Wirtz / La Poulie Production

PRODUCTION : La Récidive 

COPRODUCTIONS : Le TAPS  - Théâtre Actuel et Public de Strasbourg, TJP - CDN de Strasbourg, Le Nouveau Relax - scène conventionée de Chaumont

SOUTIENS ET RÉSIDENCES : Agence culturelle du Grand Est, Espace 110 - centre culturel d’Illzach, L’Illiade - centre culturel de la ville d’Illkirch-Graffenstaden. Spectacle ayant bénéficié de l'aide de l'Agence culturelle Grand Est au titre du dispositif "Résidence de coopération"

© Agence Culturelle du Grand-Est

       Quelqu’un aurait pu venir est un dispositif immersif au croisement de la vidéo, de la lumière et du son. Le dispositif met en mouvement l’espace vide d’une chambre, celle d’un.e inconnu.e, d’un quidam. Les murs, le mobilier et les objets évoquent le frémissement d’une vie en suspens. Le cours de cette vie pourrait reprendre à tout instant. La porte de la chambre restera entrebâillée, maintenant la possibilité d’un retour imminent.

      Ce projet met en scène la survivance de l’être absent, celui qui s’est soustrait à nos yeux, dont la présence charnelle n’est plus saisissable mais dont l’image continue à nous hanter. Paradoxalement, l’être absent devient omniprésent. Celui qui n’est pas là pourrait être partout. Son image peut surgir dans le moindre recoin de l’espace. Le spectre de sa présence continue à hanter notre mémoire. 

VIDÉO DE PRÉSENTATION

© Richard Pelletier

© Agence Culturelle du Grand-Est

© Agence Culturelle du Grand-Est

© Agence Culturelle du Grand-Est

© Agence Culturelle du Grand-Est